La Soufflerie Eiffel

Dans l’élaboration de ses ouvrages, le principal ennemi d’Eiffel est le vent. Pour mieux l’étudier et améliorer ses calculs, il fait construire en 1909 une soufflerie sur le Champ-de-Mars, à côté de la Tour. Puis il achète un terrain et construit une seconde soufflerie en 1912 dans le village d’Auteuil.

Dans cette soufflerie qui peut simuler des vents jusqu’à 100 km/h, Eiffel réalise des essais aérodynamiques sur des ailes, des hélices et des maquettes d’avions. Ce sont en effets les grands débuts de l’aviation.

Après la mort d’Eiffel en 1923 à l’âge de 91 ans, la soufflerie est reprise par les Services Techniques de l’Aéronautique. Elle sera classée monument historique dans les années 1980.

Aujourd’hui,  encore en activité (et avec une grande partie des pièces d’origine), elle sert principalement à tester des maquettes de bâtiments et de voitures.

La soufflerie ne se visite qu’a des occasions spéciales (telle que les journées du patrimoine ou Paris face Cachée), mais si vous pouvez, ne manquer pas de la découvrir, d’autant que la visite est guidée d’une main de maître par un des employés du laboratoire. Merci a eux de partager leur passion.

En photos

Collection d’instruments

Le site de la société aérodynamique Eiffel

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.