Palais de la porte dorée

Si les monuments laissés par les différentes expositions universelles de Paris sont dans l’esprit de tous (Tour Eiffel, grand et petit Palais, Palais de Tokyo) les expositions coloniales on laissées moins de traces. Le palais de la porte dorée en est l’un des derniers vestiges. Découvrez avec moi ce lieu étonnant… 

Le musée des colonies, aujourd’hui palais de la porte dorée fut construit par l’architecte Albert Laprade à l’occasion de l’exposition coloniale de 1931.

Le palais doit à la fois donner une traduction monumentale, pérenne et pédagogique à l’idée en vogue à l’époque du « salut par l’empire ». Ainsi les sculptures extérieures doivent démontrer l’accumulation des matières premières grâce à l’empire et la fresque de la salle des fêtes dresse le portrait d’une France universelle, puissance morale et technologique qui répand ses bienfaits dans le monde. 

Cet état d’esprit parait aujourd’hui totalement « baroque » mais on ne peut qu’être admiratif de l’architecture du lieu. 

Le palais de la porte dorée
Le palais de la porte dorée

Détails des fresques de la façade. Le sculpteur Alfred Janniot (1889-1969)  expose les apports impériaux à la métropole. 

Le peintre Pierre Ducos de la Haille a peint l’immense fresque de la salle des fêtes, dans le plus pur style art déco. La fresque avait pour objectif de montrer l’apport de la France aux colonies.

La salle des fêtes
La salle des fêtes

J’ai eu la chance également d’arpenter les toits du bâtiment ou l’on peut découvrir une superbe vue des environs. 

La "coupole" carrée
La « coupole » carrée

Le palais accueille aujourd’hui le musée de l’immigration (je ne l’ai pas visité) et au sous-sol un aquarium de poisson tropicaux (aquarium ouvert dès 1931). L’aquarium est dans son jus, ne vous attendez donc pas à découvrir des requins dans d’immenses bassins, mais c’est finalement ce qui fait le charme de ce lieu : un certain coté vintage. Une belle découverte  ! 

En pratique 

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *