Wool War One : l’étonnante armée de laine

Raconter la Première Guerre mondiale… en tricot. C’est le projet original lancé par Anna, une artiste plasticienne. Elle a mobilisé des centaines de tricoteuses pour confectionner 780 soldats de laine afin d’évoquer l’hécatombe humaine de 14-18 et la vulnérabilité des soldats.

Après avoir été présenté a Roubaix, l’exposition était présenté au grand palais à l’occasion des journées du patrimoine.

L’œuvre présente donc 780 petits soldats en uniforme de la Première Guerre mondiale, soit vingt des états engagés dans le conflit, alliés comme ennemis. Les soldats sont regroupés par nationalité, en rangs plus ou moins nombreux ; les poilus français sont les plus présents, les Chinois ou Terre-neuviens les moins nombreux.

IMG_0024

Les soldats sont présentés par rang de cinq; les uns derrière les autres, ils forment une colonne de 18 mètres de long. L’œuvre est volontairement posée au sol, sur un socle bas. Tous marchent dans une attitude qui paraît pesante: les mains dans le dos, les épaules voûtées.

Les soldats ne sont pas armés ; ils ne portent que leur musette, sac à dos ou sacoches. Mis à part le nez et des oreilles, les visages ne sont pas décrits.

En savoir plus

Un commentaire

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.