A la rencontre de « Miss Liberty »

Difficile de ne pas associer immédiatement « Miss Liberty » au mythe Américain, la visite de la statue de la liberté est assurément l’un des moments forts lors d’un séjour à New-York et elle le mérite ! 

Cadeau de la France au USA, la Statue de la Liberté, initialement nommée « La Liberté éclairant le monde », a été construite par Auguste Bartholdi avec l’aide de Gustave Eiffel pour la structure métallique, et inaugurée en 1886. 

Mais reprenons le court du voyage … 

Nous voici donc à 8h du matin à Battery Park, les guichets de vente ouvrent à 8h30. Nous échangeons notre city-pass contre un billet Battery Park -> Liberty Island -> Ellis-Island. Malheureusement, plus de places pour l’accès au monument ou à la couronne ce jour la. Au niveau tarif compter une vingtaine de dollars pour la traversée. 

Départ par le premier bateau à 9h30 après un contrôle sécurité renforcé. La traversée permet de profiter d’une superbe vue sur Manhattan durant une vingtaine de minutes.  Nous nous félicitons du réveil matinal, en effet découvrir le site sans nous marcher dessus est un vrai plaisir !

Les dimensions de la statue (93 mètres de haut avec le socle) sont réellement impressionnantes. Nous prenons le temps de faire le tour de la statue pour l’admirer sous toutes les coutures. 

A noter qu’un musée est en cours de construction avec quelques désagréments pour le photographe … 

La statue depuis le bateau
La statue depuis le bateau
Vue de Manhattan depuis la statue
Vue de Manhattan depuis Liberty Island

Après un passage  « obligé » par le musée pour l’achat de reproductions en bois, métal, légo, verre, etc … nous reprenons le bateau pour Ellis Island.

Ellis Island est un lieu essentiel pour l’histoire des Etats-Unis. L’île a été de 1892 à 1954, le point d’entrée principal des immigrés venant principalement d’Europe. C’est en effet sur Ellis Island qu’étaient installés les services de l’immigration et leur administration.

Chaque individu était soumis à une série de questions et d’examens de santé avant d’être autorisé a accéder sur le sol américain. Si les résultats des examens n’étaient pas satisfaisant ils pouvaient-être admis dans l’hôpital de l’Ile ou au pire reconduits vers l’Europe. On estime que 2% des arrivants étaient refusés sur le sol Américain. 

Le Musée de l’Immigration, installé dans le bâtiment principal, retrace cette époque particulière de l’histoire américaine. On y découvre  le parcours des immigrants en quête d’une nouvelle vie, depuis leur arrivée jusqu’à leur admission sur le sol américain.

Hall du bâtiment principal, où étaient accueillis les immigrés.
Hall du bâtiment principal, où étaient accueillis les immigrés.

Un commentaire

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.