Mali : La Grande mosquée de Djenné

La mosquée de Djenné est le plus grand édifice du monde en Banco (terre crue adobe); classée au patrimoine mondial, elle est considérée comme la réalisation majeure du style architectural soudano-sahélien.

Historique

Un premier édifice fut construit en ce lieu vers 1240 par Koi Kunbor. Le conquérant peul Amadou Lobbo, qui enleva Djenné à la suite d’une guerre sainte, fit démolir cette mosquée. Il estimait que le bâtiment d’origine, qui était un palais transformé, était trop riche. La seule partie de ce bâtiment qui ait été conservée est un enclos contenant les tombes de chefs locaux.

En 1906, le gouverneur colonial français William Ponty accepte, à la demande du marabout Almamy Sonfo, de reconstruire à l’identique l’ancienne mosquée du roi Koi Komboro. La construction de celui-ci commença en 1906, et fut achevée en 1907. Cette construction fut supervisée et dirigée par le chef de la corporation des maçons de Djenné, Ismaïla Traoré.

 

L’édifice est fermé aux non-musulmans. Je n’ai donc pu profiter, en 2009 que d’une découverte extérieure de l’édifice. J’ai néanmoins eu déjà beaucoup de chances, la situation actuelle au Mali ne permettant malheureusement plus de s’y rendre en toute sécurité…  


 

 

 

 

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.