Cap Moderne : Villa E-1027 & site corbuséen du Cap Martin

Ouvert depuis 2 ans, « Cap Moderne » propose la découverte d’un site exceptionnel : la villa E-1027 de Eileen Gray & Jean Badovici ainsi que le Cabanon de le Corbusier et enfin, les unités de camping & son bar-restaurant. Suivez moi pour cette belle découverte !

La visite commence à la Gare de Roquebrune-Cap-Martin par une petite exposition dans un ancien hangar SNCF (actuellement l’exposition est sur le travail d’Eileen Gray), puis en petit groupe (12 personnes), nous parcourons quelques centaines de mètres sur le sentier du littoral pour découvrir le site. 

La villa E-1027

Conçue en 1926 par l’architecte designer Eileen Gray avec son compagnon l’architecte Jean Badovici, cette maison de villégiature sur pilotis est conçu pour un couple. L’extérieur de la villa reprend les cinq points de l’architecture moderne énoncés par leur ami Le Corbusier, cette réalisation se différentie par un aménagement intérieur beaucoup moins froid que pour les réalisations de le Corbusier.

Le Corbusier y réalisa plusieurs peintures murales au cours de l’été 1939.

La villa est baptisée E-1027, selon un code unissant les noms d’Eileen Gray et de Jean Badovici : E pour Eileen, 10, pour le J de Jean, comme 10e lettre de l’alphabet, 2 pour le B de Badovici, 7 pour le G de Gray.

Les travaux furent terminés en 1929 puis, à la suite de leur séparation en 1932, Badovici, son propriétaire, y résidera jusqu’à sa mort en 1956. La villa E-1027 sera ensuite vendue aux enchères et acquise en 1960 par une amie de Le Corbusier, à sa demande, pour en assurer la préservation. Le dernier propriétaire vendra les meubles et délaissera la villa. Le conservatoire du littoral rachète le site en 1999 qui a ouvert le site la visite depuis 2015.

La villa E-1027
Le salon
La salle de bain
La villa E-1027
La villa E-1027, coté mer

L’étoile de mer

Eté 1949 : Le Corbusier et son équipe qui travaillent dans la villa sur le plan d’urbanisme de Bogota, prendront leurs repas dans le bar-restaurant que Thomas Rebutato, artisan d’origine Italienne vient d’ouvrir sur le terrain voisin. Une amitié improbable naît entre les deux hommes. Deux grands peintures murales décorent le site.


L’étoile de mer

Intérieur du bar
Intérieur du bar

Le Cabanon et les unités de camping

Accolé à l’étoile de mer, le Cabanon en bois que le Corbusier fait construire en 1952, pour lui servir de « château sur la Cote d’Azur » ne mesure que 3,66m * 3,66m et témoigne de ses recherches sur l’habitat minimum. I y a passé touts ses étés jusqu’à sa mort en 1965.

Quelques années plus tard, en 1957, Le Corbusier crée pour Thomas Rebutato un ensemble de cinq unités de Camping en bois reposant sur des pilotis en béton dont l’intérieur reprend certains principes du Cabanon. Elles illustrent ses recherches sur un habitat de loisir modulaire bon marché, adapté au tourisme balnéaire de masse.

Le Cabanon, le Corbusier
Cabanon de travail, intérieur
Cabanon de travail, intérieur
Les unités de camping
Les unités de camping

Informations pratiques

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.