Cimetière de Noradouz, Arménie

Vous verrez des khatchkars un peu partout en Arménie,  mais le cimetière de Noradouz situé en bordure du lac Sevan mérite le détour ! C’est en effet, le plus grand site de khatchkars du pays.

Le cimetière (ancien) de Noradouz compte 728 khatchkars du IXe / Xe au XVIe / XVIIe siècles. Le khatchkar le plus ancien est daté de 996. 

Un khatchkar est une « stèle de forme arquée ou rectangulaire sculptée d’une ou de plusieurs croix accompagnée souvent d’un décor ornemental, parfois de figures humaines et d’inscriptions ». Dressées, encastrées, rupestres ou en chapelle, ces œuvres, mesurant généralement d’1,5 à 2 m de hauteur, de 0,5 à 1,5 m de largeur et de 10 à 30 cm d’épaisseur, ont une fonction soit votive, soit commémorative, soit apotropaïque. 

Une légende locale veut que les villageois, s’apprêtant à subir les assauts des troupes de Tamerlan, auraient muni les khatchkars de casques et d’épées ; de loin, ceux-ci auraient été pris pour des soldats, causant la fuite de l’ennemi.

Vue générale
Vue générale
Moutons au milieu des tombes
Moutons au milieu des tombes
Tombe familiale
Tombe familiale
Sépulture moderne
Sépulture moderne
Alignement de Khatchkar
Alignement de Khatchkar

On y trouve en outre d’anciennes pierres tombales sculptées (sans Khatchkars) , chacune des pierres représentant un événement de la vie du défunt.

Scène de mariage
Scène de mariage
Tombe de deux sœurs jumelles
Tombe de deux sœurs jumelles
Tombe d'un agriculteur
Tombe d’un agriculteur

 

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.