Exposition Vasarely au centre Pompidou

Avec plus de trois cents œuvres, le Centre Pompidou présente une superbe rétrospective du travail de Victor Vasarely. Une exposition a ne pas manquer en ce début d’année !

Le parcours de l’exposition – thématique et chronologique – permet d’identifier les grandes étapes dans le travail de Vasarely et d’observer l’évolution de son style.

Ce n’est qu’au milieu des années 1950 que Vasarely commence à créer réellement ce qui sera appelé par la suite de l’Op Art – des tableaux semblables à des effets optiques.

Des lignes, des ellipses, des ovales, des carrés , du noir et blanc, perdent les yeux et plongent les visiteurs dans un univers parallèle. On n’en prends plein les yeux !

Zèbre
Zèbre
Et oui, le logo Renault c'est Vasarely
Et oui, le logo Renault c’est Vasarely

Informations pratiques

  • Exposition du 6 février au 6 mai 2019
  • Tarif : 11€ jeunes, 14€ adultes
  • Site officiel

Un commentaire

  1. Eh non ! Le logo Renault, ce n’est pas Victor Vasarely. C’est Yvaral qui en est le créateur.
    Curieusement, la grande enseigne lumineuse qui a été exposée en 2019, le Centre Pompidou l’attribuait à Vasarely et Yvaral. Comment les commissaires de l’exposition, pourtant très experts en la matière, ont-ils pu laisser passer cette erreur ?
    Dans le catalogue (très détaillé sur ses multiples réalisations) qu’il a rédigé en 1976 pour les visiteurs de son Centre architectonique d’Aix-en-Provence, Victor Vasarely ne néglige aucune coopération avec d’autres artistes et, pourtant, ne revendique aucunement sa participation dans la création du logo Renault.
    Pourquoi les nouveaux responsables de la Fondation Vasarely, qui devraient s’attacher à défendre la réalité de l’œuvre de Victor Vasarely, affichent-ils depuis une dizaine d’années, entre autres, cette même erreur ?

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.