Hôtel de Lauzun

A l’occasion de Paris face cachée, j’ai eu la chance de visiter l’hôtel de Lauzun. Cet hôtel particulier a été construit entre 1650 et 1658 par l’architecte français Louis Le Vau pour le financier Charles Gruyn.

Il est décoré par les peintres Sébastien Bourdon, Charles Le Brun, Eustache Lesueur et Pierre Patel. Il fut acheté et habité en 1682 par le duc de Lauzun, en 1685 par le marquis de Richelieu qui le revendit en 1709 à Pierre-François Ogier, Grand Audiencier de France et Receveur général du Clergé de France. Il passa par la suite à son fils, Jean-François Ogier, qui le revendit en 1764 à René-Louis de Froulay, marquis de Tessé. Il passa en 1769 à ses petits-enfants, les Saulx-Tavannes, qui le cédèrent en 1779 au marquis de Lavallée de Pimodan qui l’occupa jusqu’à la Révolution.

Roger de Beauvoir, écrivain, y a vu le jour en novembre 1806 et y vécut.

Cet hôtel fut restauré par le bibliophile et collectionneur Jérôme Pichon qui louait certaines salles à des créateurs.

Baudelaire habite en ces lieux d’octobre 1843 à septembre 1845, au dernier étage, dans un petit appartement donnant sur la cour. Parmi ses voisins dans l’immeuble, il y a son ami Théophile Gautier, cofondateur du Club des Haschischins et de l’expérience des Paradis artificiels, et le peintre Joseph Ferdinand Boissard de Boisdenier (1813-1866), chez qui avaient lieu les séances mensuelles du club.

L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1906 et depuis 1928 l’hôtel de Lauzun est propriété de la Ville de Paris.

L’hôtel de Lauzun est situé au 17 quai d’Anjou sur l’île Saint-Louis. Il se visite uniquement en groupe, voir par exemple ce conférencier .

 

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.