La cathédrale de Séville

Tout d’abord mosquée, puis cathédrale, la très longue histoire de la cathédrale de Séville en font l’un des trésors de la ville et du monde. Suivez moi pour une découverte du lieu. 

Historique

  • 1184-1198 : construction de la Grande mosquée de Séville et de son minaret. Certaines parties sont encore présentes dans la cour des orangers et dans les tiers inférieurs de la tour Giralda. Elle fut construite principalement en brique.
  • 1248 : Après la reconquête par le roi Saint Fernando III, la mosquée est consacrée comme cathédrale.
  • 1434-1517 : Construction de la cathédrale Gothique. Construction principalement en pierre.
  • 1528-1621 : Ouvrages de style renaissance dans la Chapelle Royale, Sacristie principale, salle du Chapitre et annexes. Le corps supérieurs de la tour Giralda sont construit entre 1558-1568 par Hernan Ruiz. La tour devient clocher.
  • 1618-1756 : Baroque de la cathédrale et ajout de la Paroisse du Tabernacle et de deux chapelles plus petites du même coté.
  • 1825-1928 : Les derniers ouvrages importants sont réalisés dans la cathédrale et les trois portails principaux et l’angle sud-ouest du bâtiment sont achevés.
  • 1987 : La cathédrale de Séville est déclarée au patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.

Avec une superficie de 23 500m², la cathédrale de Séville est la cathédrale Gothique la plus grande au monde. La visite est assez étonnante  : on parcours un véritable dédale de pièces. La nef accueille la tombe de Christophe Colomb. 


 
 

Informations pratiques 

Prix de l’entrée plein tarif : 9€ (en 2018), incluant la montée dans la tour. Pour découvrir une partie de l’édifice gratuitement, rendez vous le dimanche matin un peu avant l’heure de la messe. 

Si vous en avez la possibilité, prenez une visite guidée pour les toits qui paraissent superbe. Malheureusement pour notre part, il n’y avait plus de place.

Un commentaire

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.