Pérou : les terrasses de Moray

Le site composé d’une série de terrasses, fut retrouvé en 1932. Pour les archéologues de ce lieu, Moray était probablement un centre d’investigation agricole des Incas. Les terrasses composant le site sont formées d’anneaux concentriques et sont construites sur 10 niveaux.

Chaque niveau est accessible par un système d’escaliers dont les marches sont directement incrustées dans les murs.

Un bassin situé en haut du site retenait l’eau nécessaire aux cultures. Des canaux d’irrigation apportaient l’eau sur chaque niveau par l’intermédiaire de rigoles creusées dans la pierre.

Les terrasses ont été creusées en suivant les courbes naturelles du paysage. L’épaisseur des murs emmagasine la chaleur durant la journée et la diffuse la nuit. Grâce à cette méthode on a pu obtenir un microclimat différent à mesure que l’on descend et se rapproche du centre.

Une différence de température moyenne de 5 °C a été observée, alors que cette différence n’est que de 0,5 °C sur des différences de hauteur comparables au même endroit.

En pratique 

Entrée comprise dans le Boleto turistico (j’y reviendrais prochainement)

Un commentaire

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.