Rétrospective Miró au Grand Palais

Parmi l’ensemble des expositions proposée à Paris en cette fin d’année 2018, le choix pour les amateurs d’art moderne est assez cornélien : Picasso, Mucha et Miro… Après quelques hésitations, mon choix s’est finalement porté sur Miro. Visite guidée.

Commençons par un coup de gueule contre les galeries du Grand Palais :

  • Organisation des files d’attente catastrophique : si votre billet est pour 10h (ouverture), personne ne sera présent pour vous aiguiller vers la bonne file, résultat : c’est la pagaille ! On se demande d’ailleurs quel est l’intérêt de multiplier les files quand on s’aperçoit que muni d’un billet ou pas, l’entrée se fera pas petit lot de 15 personnes alternativement pris dans chaque file…
  • Achat en ligne : j’ai malheureusement fait une erreur de date en prenant mon billet sur Internet. Aucun échange possible. J’ai généreusement donné mon billet, mais c’est franchement rageant !

En dehors de ses détails d’organisation, les œuvres sont comme toujours parfaitement mis en valeur.

L’exposition (150 oeuvre) est composé de prêts exceptionnels, provenant de grands musées européens et américains, ainsi que de collections particulières (dont la fondation Maeght) et mettent l’accent sur les périodes charnières de Miró : ainsi, on passe des périodes Fauve puis, cubiste pour terminer par le surréalisme.

L’accent est également mis sur la variété des œuvres de l’artiste : peintures et dessins, céramiques et sculptures, livres illustrés. Ce renouvellement incessant des techniques ne m’avait pas paru aussi fort lors de la visite de la fondation Miro à Barcelone.

Période Fauve puis Cubiste

Période surréaliste


Femme dans la nuit (18 avril 1945)
Les trois « Bleu » de Joan Miró

Un conseil pour terminer : afin d’éviter la foule, je vous recommande d’arriver à l’ouverture et de parcourir l’ensemble des salles. Remonter ensuite l’exposition en sens inverse. Certes, l’ordre chronologique ne sera pas au rendez-vous, mais vous profiterez ainsi d’une visite en solo. Cela n’a pas de prix !

Informations pratiques

  • Miró au Grand Palais, Galeries nationales, jusqu’au 4 février 2019
  • Ouvert hors vacances scolaires le lundi, jeudi et dimanche de 10h à 20h, et mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h – Pendant les vacances scolaires ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 22h.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.