Centre Pompidou Malaga

Après le centre Pompidou Metz, le Centre Pompidou Malaga est la seconde implantation hors les murs du Centre Pompidou. Est-il a la hauteur de son grand frère ? Je vous donne mon avis.

Ouvert depuis le printemps 2015, le Centre Pompidou de Malaga est une franchise de son grand frère parisien. Il présente ainsi 70 œuvres prêté par le Centre Pompidou contre une redevance d’un million d’euros par an. Il accueil prêt de 500.000 visiteurs par an.

Le bâtiment

Le Centre Pompidou Malaga est sur localisée sur le port de plaisance de Malaga. Une situation idéale pour profiter au maximum en saison du flux de touristes des bateaux de croisières. Coté architecture, le musée est surmontée de la sculpture « Le Cubo » de Daniel BUREN. C’est une structure transparente qui fait office de puit de Lumière pour le musée. Le soleil Andalou magnifie les carrés multicolores du Cubo. Original !

Les expositions

Comme évoqué plus haut, le musée propose une sélection d’oeuvre issus des collections du centre Pompidou : Picasso, Delaunay, Fernand Léger, Chagall mais aussi des œuvres plus contemporaines : une belle sélection d’artistes de renommées internationales.

Néanmoins on reste assez vite sur sa faim… Moi qui est l’habitude de me rendre au Centre Pompidou au moins 2 fois par mois, la sélection était certes intéressante mais pour beaucoup déjà vu à Paris au gré de la rotation des collections. La muséographie est intéressante mais il manque selon mois un fil conducteur.

A noter que le musée Pompidou Malaga propose également des expositions temporaires, j’ai fais l’impasse. Pour une fois.

Picasso, le printemps – 1956
Robert Delaunay, Rythme joie de vivre – 1930

Pour conclure

Assez déçu dans l’ensemble du lieu : le musée semble plus être un musée conçu pour passer un moment entre deux séances de bronzage à la plage ou lors d’une courte escale de croisière qu’un musée invitant à découvrir l’histoire de l’art contemporain.

Les collections assez pauvres laisseront les habitués des musées sur leur faim.

Si vous ne devez voir qu’un musée à Malaga, privilégier le Musée Picasso : bien qu’il ne soit pas exempt de défauts vous aurez en sortant du lieu une impression de satiété…

Un commentaire

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.